Skip to main content
Les Voiles de Saint Tropez 2019
Tofinou 9.7 Saint Tropez
Description

 

Pour leur vingtième édition, les Voiles de Saint-Tropez nous ont de nouveau réservées un spectacle hors du commun. Des voiliers centenaires côtoyant des unités telles que Rambler 88, monstre de compétition et cathédrale de technologie.

Tofinou 12 File O Vent

Le spectacle est également au sein même des équipages, dans lesquels des navigateurs « du dimanche » côtoient de véritable champion comme Michel Desjoyeaux qui était pour l’occasion à la barre d’un classique, Jour de Fête.

Tofinou 9.7 Andreyale

Cette année encore, les Tofinou étaient représentés en force avec une impressionnante flotte de 9.5. (11 unités) Nous saluons à l’occasion le dynamisme de cette classe méditerranéenne dont Philippe Etienne, président du Tofinou International Club assure la bonne coordination des événements et cherche toujours à fédérer autant que possible de propriétaires de ces bateaux. 

Tofinou à Saint Tropez

Signalons également l’implication de Thibaud Gatti qui assure l’entretien de la flotte du club, celui-ci, très actif, se rend disponible pour la préparation des bateaux, à l’écoute des propriétaires, il n’hésite pas à leur fournir de précieux conseils de navigation comme de gréement dans le but que chacun des Tofinistes locaux régatent à armes égales. Il s’occupe également de trouver des équipiers pour les bateaux aux équipages réduits.

Tout cela simplifie grandement la vie des aires.

Saluons également l’équipage d’Aetos, venu spécialement de Grèce avec leur Tofinou 9.5 (derrière leur voiture) dont les performances ne sont plus à démontrées, l’équipage Grec finira 3ème au général de la classe IRC F.

Aetos, Tofinou 9.5

Le Tofinou 9.5 rouge fidèle de l’étape, Pitch, finit sur la deuxième marche de cette même manche après avoir enchainé deux semaines de Régates en ayant enchainé les régates Royales de Cannes et les Voiles comme la plupart des 9.5 présents.

 

Outre la dizaine de 9.5, nous avons eu le plaisir de voir s Tofinou 12 dont l’élégance et les performances laissent toujours admiratifs. Un Tofinou 16, Camomille III était également présent et pour la première année courait avec le reste de la flotte rhétaise, offrant de la sorte un aperçu globale de la gamme assez séduisant. L’équipage de celui-ci était composé de fins régatiers coutumiers de l’étape avec à la tactique, le maître voilier, Jean Yves Jaffrezic. Celui-ci s’est déplacé avec ses équipiers habituels, pour la plupart issus du Yacht Club de la Baule et eux-mêmes propriétaires de Tofinou 8 ou 9.7. C’est sans surprise que le 16 prend l’avantage sur ses concurrents malgré un faux départ le mardi qui lui a valu une pénalité. Il remporte ainsi la classe IRC F devant Pitch (9.5) et Aetos (9.5).

Tofinou 12 File O Vent et son équipage

 

Le chantier était d’autre part très présent sur l’eau, on a ainsi pu voir tous les jours deux Andreyale (Une unité de 15 mètres coque bleu marine et pour la seconde, une 17 mètres coque ivoire) suivre les régates. Ces unités méconnues construites par Tofinou depuis deux décennies reprennent les lignes des commuter boat newyorkais des années 1930. (Dont une unité de 15 mètres est actuellement en fabrication au chantier).

Andreyale

Tofinou avait également prévu son tenderboat, la toute nouvelle Lady Jane, petit canot de 8 mètres qui fut présenté pour la première fois au Grand Pavois courant septembre. Ce bateau permettait aux propriétaires de Tofinou ne régatant pas ou à la famille des régatiers de suivre les courses sur l’eau.

Lady Jane et Tofinou 16

 

La grande nouveauté, le Tofinou 9.7 avait également fait le déplacement. Le chantier avait fait le choix de ne pas l’inscrire aux voiles afin de pouvoir le présenter aux propriétaires et clients potentiels de la côte méditerranéenne.

Le bateau a navigué toute la semaine, ses lignes néo classiques ne sont pas passées inaperçues dans la baie de Saint Tropez. Aucun doute, les 9.7 seront présents en compétition l’année prochaine aux voiles se mesurant ainsi à leurs ainés.

La traditionnelle réception Tofinou fut données le lundi recevant ainsi les propriétaires, équipages et amis de la marque dans une ambiance dansante au bord de l’eau avec comme chaque année le fameux buffet d’huitres de l’île de Ré. 

Dimanche après-midi avait lieu la remise des prix au sein de la Citadelle de Saint Tropez sous un soleil radieux. Les équipages présents arborés fièrement leurs couleurs. Cette remise des prix fut suivie d’un buffet à l’issue duquel les participants se sont dispersés.

Remise des prix Tofinou IRC F Voiles de Saint Tropez

Date
  • 16-10-2019